Test du Roborock Dyad Pro

7/10

Note de la rédaction

Où acheter au meilleur prix ?
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
POINTS POSITIFS
  • Ergonomique
  • Grands réservoirs
  • Bords extra-fins
  • Temps de charge réduit
POINTS NÉGATIFS
  • Performances perfectibles à ce niveau de prix
  • L’autonettoyage consomme énormément de batterie
  • Rouleaux un peu trop fins

DESIGN

7

Lors du déballage, on a constaté que le Dyad Pro était plus imposant que son prédécesseur. Sa brosse est notamment bien plus profonde et haute. Elle contient 3 rouleaux : 1 complet et 2 demis sur une même longueur. Avec cela, on a forcément besoin d’une station de nettoyage plus profonde, ce qui fait qu’elle est en 2 parties à assembler. Cette station sert aussi pour la recharge en branchant le câble par-dessous. 

Les 3 rouleaux du Roborock Dyad Pro

L’aspirateur laveur à proprement parler est aussi assez imposant. Son poids de 4,8 kg est dans la moyenne haute, mais reste maniable. Il ne comprend que 3 boutons clairement identifiables et réactifs, facilitant son utilisation. Le premier sert pour la mise en marche, le deuxième pour changer de mode et le dernier pour lancer le nettoyage automatique des rouleaux. 

Le Roborock Dyad (gauche) versus le Roborock Dyad Pro (droite)
Le Roborock Dyad (gauche) en comparaison au Roborock Dyad Pro (droite)

Par contre, on a trouvé son écran un peu petit en comparaison à d’autres modèles et c’était déjà le cas avec la version précédente, le Dyad. Cet écran affiche le mode utilisé, le pourcentage de batterie restante par paliers de 5%, s’il y a un éventuel problème et le niveau de saleté au sol par une ligne colorée. Elle est bleue quand il fait propre et devient de plus en plus rouge au fur et à mesure que le sol est plus sale. 

Le cercle devient rouge quand le sol est sale
Le cercle devient rouge quand le sol est sale

Au niveau des accessoires, on ne retrouve qu’un filtre supplémentaire et une brossette de nettoyage pour faciliter l’accès au fond du réservoir d’eau sale. Ce dernier a une belle contenance de 770 ml. Comme bien souvent, le réservoir d’eau propre est un peu plus grand (900 ml). 

 

PERFORMANCES

7

Afin de tester les aspirateurs laveurs, on les met tous à l’épreuve avec des aliments différents : des miettes de pain, du lait, du ketchup et un œuf avec sa coquille. De plus, on vérifie s’ils sont à même d’éliminer des taches plus collantes comme on peut rapidement en avoir dans une cuisine carrelée. 

Aspiration du lait

Ainsi, ce Dyad Pro a été un peu en-deça d’autres modèles qu’on a pu tester. En effet, s’il a réussi à aspirer assez rapidement notre œuf, il a au départ poussé les morceaux de coquille au lieu de les aspirer. Il n’est donc pas au top pour aspirer les crasses plus imposantes, bien qu’un seul passage soit nécessaire pour les plus petites (miettes de pain). 

Le lait est plus rapidement absorbé (2 passages). Le ketchup nécessite au moins 2-3 passages sur le carrelage, mais on n’est pas parvenu à avoir ce qui s’était mis dans les joints à cause de la finesse des rouleaux… De même, on a testé l’absorption de contenu plus collant (sirop d’agave) qui a nécessité bien des passages avant de pouvoir être éliminé. 

Cependant, on doit souligner la finesse de ses bords (1 mm) qui permettent réellement de nettoyer et aspirer le long des plinthes ainsi que dans les coins.

Lors de ces tests, on a noté que l’aspirateur détectait souvent le niveau de salissure au sol avec un temps de retard, adaptant la puissance du mode Auto quand on avait déjà presque fini de tout aspirer.

L'application du Roborock Dyad Pro

Par contre, avec le mode Séchage du Sol, on est arrivé à un meilleur résultat puisque l’aspirateur laveur a réussi à absorber l’eau sans la pousser en un seul passage. 

Enfin, au niveau de son application, on a dû s’y reprendre à 2 fois pour pouvoir nous connecter. Quand ça a été fait, on a eu accès à de nombreux paramètres. Le choix de la langue a toujours été aussi peu compréhensible en français et à niveau maximal. On peut aussi régler l’autonettoyage et le temps de séchage des rouleaux (véritable souffle d’air chaud) de 2 à 6 heures, afficher l’historique des nettoyages et les informations du produit ou encore l’entretien (état du filtre et des rouleaux). 

 

BRUIT

7

On doit dire qu’on a été surpris par son bruit contenu pendant l’autonettoyage des rouleaux. Il a émis des pics à 71 dB, mais la majorité du temps (2 minutes 32), il ne dépassait pas les 69 dB. C’est un gros avantage face au Dyad précédent qui atteignait les 85 dB !

Test sonore lors du nettoyage

À l’utilisation, on l’a aussi trouvé plus silencieux que de nombreux autres modèles. Et de fait, on a mesuré seulement 66,6 dB en mode Eco, 71 dB en mode Auto, 72 dB en mode Max et 71,5 dB lors de l’absorption d’eau. 

MODEECOAUTOSÉCHAGE DU SOLTURBO
Bruit66,6 dB71 dB71,5 dB72 dB

 

AUTONOMIE

8

Pour tester son autonomie, on a chronométré en combien de temps l’aspirateur perdait 5 ou 10% de batterie sous tous les modes. Ensuite, on a simplement effectué une petite règle de 3 pour vérifier que les 43 minutes maximales annoncées par la marque concordaient bel et bien. 

Station pour la recharge et l'autonettoyage

Ainsi, le mode Eco a atteint plus de 44 minutes, le mode Auto un peu plus de 33 minutes (en restant au niveau le plus bas) et le mode Max plus de 24 minutes. Cela en fait un modèle dans la moyenne.

MODEECOAUTOSÉCHAGE DU SOLTURBO
Autonomie44’40”33’10”21’20”24’40”

La marque indique un temps de recharge complet en moins de 4 heures et dans les faits ça s’est vérifié avec environ 3 heures durant nos tests. On a par contre noté que le nettoyage des rouleaux consommait 10% de la batterie, ce qui est énorme.

Conclusion

7/10

Pour résumer, l’aspirateur laveur Dyad Pro est plus intéressant en termes de bruit et d’autonomie par rapport au Dyad.

Par contre, si son nouveau mode absorption d’eau est performant, ses autres modes ne sont pas spécialement meilleurs, ce qui diminue son rapport qualité/prix. Et quand on le compare à d’autres modèles au prix équivalent sur le marché, il est, là aussi, bon sans être incroyable.

POINTS POSITIFS
  • Ergonomique
  • Grands réservoirs
  • Bords extra-fins
  • Temps de charge réduit
POINTS NÉGATIFS
  • Performances perfectibles à ce niveau de prix
  • L’autonettoyage consomme énormément de batterie
  • Rouleaux un peu trop fins
Où acheter au meilleur prix ?
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites