Les Meilleurs Aspirateurs Laveurs Testés

Publié le 10 octobre 2023

Chez Lavelab, on a testé 14 aspirateurs laveurs dans nos locaux pour vous aider à choisir ce qui se fait de mieux sur le marché. Suite à ces tests, on vous recommande le Xiaomi W10 Pro qui offre selon nous le meilleur rapport qualité/prix.

 

Le Choix Lavelab, Meilleur milieu de gamme

Xiaomi W10 Pro

Cet aspirateur laveur offre un excellent rapport performances/prix tout en étant plus silencieux que la majorité des modèles actuels. Ses 3 modes d’utilisation sont pertinents et son grand écran est pratique.

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Xiaomi W10 Pro

Pesant 6,4 kg, on a trouvé ce modèle vraiment lourd lors du déballage, mais, heureusement, sa brosse autotractée a grandement diminué cet inconfort. Les réservoirs sont simples à enlever et remettre en place. Cependant, le réservoir d’eau sale a une conception moins pratique à nettoyer, ce qui rend essentiel la présence de la brossette. Son grand écran a été clairement lisible et on a jugé pratique d’y trouver notamment le niveau de batterie et l’arc coloré indiquant le niveau de saleté au sol.

En faisant nos différents tests, on a rapidement remarqué que le W10 Pro est une bête de performances. De fait, avec le mode Auto, il a été nettement plus efficace pour aspirer l’œuf sans étaler sa coquille. Il a aussi aspiré les miettes de pain en un seul passage et le ketchup n’a posé de difficulté que dans les rainures du carrelage. Le mode Absorption d’eau a permis d’éliminer les 2 verres d’eau répandus au sol sans la pousser.

On a aussi noté qu’il ne coulait pas lors des déplacements et qu’il mettait très peu d’eau sur le rouleau, ce qui a permis au sol de sécher rapidement. Par contre, on a trouvé dommage que les roues soient recouvertes de caoutchouc, car cela a un peu freiné son bon avancement. Enfin, son autonomie se situe dans la moyenne et il a émis un bruit contenu (max 70,1 dB en mode Turbo).

 

 

Meilleur haut de gamme

Tineco Floor One S5 Pro 2

C’est le seul aspirateur de cette sélection à proposer 4 modes de fonctionnement pour s’adapter au mieux à vos besoins du moment. Son écran indique clairement par un cercle coloré le niveau de salissure au sol.

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Tineco S5

Cet aspirateur laveur est moins lourd que d’autres (4,5 kg), ce qui l’a rendu plus agréable à utiliser. Son écran LCD couleur de 2,1” nous a indiqué le niveau de batterie restant, le niveau de salissure au sol par un cercle coloré (plus c’était rouge et plus c’était sale), le mode utilisé et s’il y avait un quelconque problème. Lors des tests, ce cercle est bien passé du bleu au rouge quand on a aspiré divers liquides, mais pas avec des miettes.

Assez complet, le Tineco Floor One S5 Pro 2 vient avec 4 modes (contre 2 ou 3 d’habitude). Ainsi, il y a les classiques modes Auto (qui a bien varié la puissance selon le niveau de saleté : œuf, ketchup, fond de bol de muesli…), Max, Succion (qui a aspiré l’eau correctement) et Ultra. Ce dernier électrolyse l’eau pour offrir un nettoyage en profondeur. Concrètement, on n’a pas trouvé ça aussi magique que ce que le vantait la marque, mais on a tout de même pu venir à bout de nombreuses taches plus tenaces avec de nombreux passages.

On a aussi tenté d’aspirer des poils d’animaux puisque c’est aussi un point mis en avant par la marque. Toutefois, ça a plus étalé les poils plutôt que de les aspirer. Enfin, son bruit (70-71 dB) se situe dans la moyenne, tout comme son autonomie en écoulant environ 50% de sa batterie pour faire un nettoyage en profondeur de 25 m². 

 

Second choix milieu de gamme

Dreame H12 Pro

Très efficace, pratique et plutôt léger, cet aspirateur laveur est le plus silencieux qu’on a pu tester jusqu’à présent. De plus, son autonettoyage dispose d’une nouveauté : un séchage à air chaud du rouleau.

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Dreame H12

Comme le H11 Max avant lui, le H12 Pro a été efficace durant les tests. On a ainsi réussi à aspirer correctement le lait en un seul passage, même au plus près des plinthes grâce aux bords réduits de sa brosse. On a eu besoin de 2 passages pour absorber quasiment tout le ketchup, même dans les rainures, 3-4 passages pou l’œuf (sans pousser les coquilles), mais il a fallu plus insister pour les aliments plus collants comme du sirop d’agave.

Comme souvent avec ce type d’appareil, ça n’a pas été concluant pour les poils d’animaux. Par contre, le mode Absorption a été très efficace aussi. On aurait préféré que les modes Auto et Ultra mettent un peu plus d’eau pour être plus efficaces sur les taches plus incrustées. Son autonomie est clairement dans la moyenne haute (près de 42 minutes an Absorption et 37 minutes en Auto) et le temps de recharge est réduit (2h25 lors de nos tests).

Mais ce qui le démarque particulièrement des autres modèles, c’est son bruit ultra-réduit (66,9 dB) et le séchage de son rouleau après son autonettoyage (2 minutes 02) grâce à une soufflerie d’air chaud (55°C pendant 1h30) qui fonctionne vraiment. Pour finir, notez que si certains sites indiquent qu’il peut être utilisé sur tapis, il n’en est rien en réalité.

 

Comment a-t-on testé ?

Pour tester les aspirateurs laveurs, on a commencé par déballer soigneusement chacun d’entre eux. Pendant ce temps, on en a profité pour juger leur design et leur ergonomie (qualité matérielle, taille, poids, accessibilité et taille des réservoirs…). On a aussi vérifié s’ils avaient des éléments de rechange, comme un rouleau ou un filtre, ainsi que des accessoires (brossettes de nettoyage, solution de nettoyage…).

Les 3 rouleaux du Roborock Dyad Pro

Après ça, on a commencé nos tests spécifiques pour évaluer leurs performances. Ainsi, on a répandu du lait, du ketchup, un œuf avec sa coquille, des miettes de pain ou du sel au sol. Ensuite, on a évalué la façon dont chaque modèle est parvenu (ou pas) à aspirer ces éléments. On les a aussi utilisés en situation réelle.

Ensuite, on a chronométré le temps de l’autonettoyage, l’autonomie et le temps de recharge. À l’aide d’un sonomètre, on a aussi mesuré le bruit émis à l’utilisation à 40-50 cm et à l’autonettoyage à 1 m de distance.

Test du ketchup

Enfin, on a terminé par l’entretien des aspirateurs laveurs en nettoyant chaque élément qui devait l’être et en les faisant sécher. 

 

Les aspirateurs laveurs testés et éliminés

Vileda JetClean (233,08 € à la rédaction) : Peu ergonomique à cause de son fil qui complexifie la tâche et sa poignée qui se déclipse, ce modèle est, en prime, peu efficace. Bref, il ne nous a pas vraiment convaincus.

Redkey W12 (229,99 € à la rédaction) : Avec son petit écran peu précis, ses performances améliorables et ses réservoirs plus petits, cet aspirateurs laveurs n’est tout simplement pas à la hauteur de ce qui se fait actuellement sur le marché.

Tineco iFLOOR 2 (239,00 € à la rédaction) : Pas mauvais en soi, ce modèle n’est toutefois pas suffisamment performant selon nous pour intégrer notre sélection. En effet, les 2 modes d’utilisation ne nous ont pas vraiment semblé différents (Normal et Tache) et les crasses plus fines ou plus tenaces n’ont pas été aspirées et nettoyées correctement. Cela reste une option à considérer si vous avez besoin d’un modèle peu cher et très léger. 

Dreame H12 (329,00 € à la rédaction) : Lors de nos tests, on a remarqué que le cercle de couleur indiquant le niveau de saleté au sol n’était pas très réactif, impactant négativement le mode Auto. De plus, il n’a pas été efficace face aux taches plus incrustées et il a été vraiment très bruyant (74 dB).

BISSELL CrossWave C3 Pro (329,99 € à la rédaction) : Certes, ce modèle filaire a pour avantage de ne jamais tomber à court de batterie, mais son fil a entravé son utilisation durant nos tests. En plus, il est moins performant et plus bruyant, diminuant son rapport qualité/prix.

Ultenic AC1 (359,99 € à la rédaction) : Assez lourd, on a trouvé cet aspirateur laveur intéressant pour son autonomie élevée et ses bonnes performances, mais son bruit plus élevé nous a poussé à l’écarter de la sélection principale. 

Dreame H11 Max (399,00 € à la rédaction) : Sa nouvelle version, le Dreame H12 Pro, offre tout simplement un rapport qualité/prix plus intéressant, notamment grâce à son bruit réduit.

Proscenic F20 (399,00 € à la rédaction) : Ressemblant trait pour trait à l’Ultenic AC1, ce Proscenic n’a pourtant pas eu d’aussi bonnes performances que celui-ci. Par contre, on a mesuré qu’il était un peu moins bruyant. 

Roborock Dyad Pro (479,00 € à la rédaction) : On a jugé cet aspirateur laveur un peu moins intéressant que les autres modèles de notre sélection. Il a eu plus de difficultés à aspirer les coquilles d’œufs, ses rouleaux plus fins allaient moins bien dans les rainures du carrelage et aliments collants ont été complexes à aspirer. Par contre, il est nettement moins bruyant que sa précédente version, le Dyad.

Roborock Dyad : Plus vendu