Test du Dreame R10

7/10

Note de la rédaction

Où acheter au meilleur prix ?
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
POINTS POSITIFS
  • Bonnes performances
  • Turbo brosse efficace
  • Bons accessoires
  • Temps de recharge réduit
  • Bruit contenu en Eco et Standard
POINTS NÉGATIFS
  • Absence d’un mode Auto
  • Niveau de batterie restante peu précis
  • Mode Turbo difficilement utilisable sur les tapis à poils courts
  • Autonomie en balai légèrement sous la moyenne

DESIGN

7

Tout comme le R10 Pro testé précédemment, le R10 est dans la même lignée que la collection T de Dreame que nous avions testée à sa sortie. On a retrouvé le même design global que le T10. À savoir, un aspirateur sans écran avec un curseur pour choisir l’un des 3 niveaux de puissance et un simple bouton permettant de bloquer l’aspiration continue.

Dreame R10

On a aussi droit à pratiquement tous les accessoires que le R10 Pro, excepté la seconde brosse principale à poils souples. On retrouve donc la brosse multi-surfaces, le tube extensible, la Turbo brosse (pour canapés et tissus), la brosse 2-en-1 et le suceur plat extensible et flexible à poils. Ce dernier est une nouveauté par rapport à la gamme T et se révèle assez pratique pour aspirer dans les recoins difficilement accessibles.

Accessoires du Dreame R10

La brosse principale est taillée en V de manière assez classique. Lors des tests, les poils d’animaux et cheveux ne se sont pas enroulés autour. On a aussi eu facilement accès au rouleau pour le dépoussiérer. Par contre, si la présence de 2 LEDs éclairant le sol là où on passe est une bonne chose, on ne peut s’empêcher de regretter qu’il n’y en ait pas une troisième pour vraiment éclairer tout le long de la brosse sans qu’il n’y ait un trou de lumière en son centre… 

Brosse principale du Dreame R10

Au niveau de la maniabilité, on a jugé qu’elle était bonne sur sols durs et correcte sur tapis à condition d’éviter le mode Turbo. Cependant, le mode Eco reste agréable à manier sur tapis et le mode Standard est acceptable tant que l’on relève bien la hauteur de la brosse (petit curseur présent sur le dessus de la brosse). Ça a parfois été bien plus complexe avec certains autres aspirateurs balais qu’on a pu tester.

Réglage de la puissance du Dreame R10

Si on n’a pas vraiment d’information sur la taille de son réservoir, on a constaté qu’il était similaire à ceux des gammes T ou même du R10 Pro. On en conclut donc il doit faire 600 ml. Selon nous, il est facile à vider, mais les poils d’animaux se coincent rapidement entre le filtre et son pourtour. Dans ces conditions, on a été obligé d’y plonger la main pour les enlever, ce qui n’est pas terrible pour les personnes souffrant d’allergie(s). C’est d’autant plus dommage quand on voit le côté marketing mettre en avant un système de filtration exceptionnel qui relâche un “air plus propre et plus frais”… 

Comme pour le R10 Pro, il n’y a qu’un petit support mural pour l’aspirateur. De ce fait, il n’y a aucun espace de rangement pour les autres accessoires ou la seconde brosse.

Enfin, avec ses 1,660 kg sans accessoires, ce n’est pas le plus léger des aspirateurs, mais il est loin d’être le plus lourd.

Bloc moteur du Dreame R10

 

PERFORMANCES

8

Pour tester les performances des aspirateurs balais, on a pris l’habitude de répandre du riz (représentant les particules de taille moyenne), du sel (pour les poussières plus fines), des grains de café (pour les crasses plus grosses) et des poils d’animaux sur sols durs (carrelage) et sur tapis à poils courts. Ce modèle n’y a pas fait exception.

Ingrédients pour les tests

Sur sols durs, on a rapidement vu que les particules plus fines étaient pratiquement toutes aspirées en un aller-retour en mode Eco. Pour les crasses moyennes, il nous a fallu utiliser le mode Standard pour parvenir aux mêmes résultats. Par contre, les grains de café ont été éjectés de tous côtés en utilisant le mode Eco. Le mode Turbo s’est montré beaucoup plus efficace pour ce type de crasse. 

Pour ce qui est du tapis, le sel a posé plus de difficultés, comme à chaque fois avec ce type d’appareil. Il faut plusieurs passages en mode Turbo pour parvenir à aspirer la majorité. Heureusement, les grains de riz et de café ont facilement été aspirés en 1 à 2 passages dès l’utilisation du mode Eco. Avec les poils d’animaux, on a dû utiliser le mode Standard pour que tout soit aspiré après 3-4 passages.

Notez que le R10 peut aussi être utilisé pour aspirer les carpettes et paillassons, mais qu’ils ont rapidement tendance à se coincer dans la brosse. Elle se bloque alors en arrêtant le moteur pour vous permettre d’enlever ce qui est calé.

On a aussi testé la Turbo brosse à main sur canapé recouvert de poils de lapin et de chien. Elle s’est montrée à la hauteur de nos attentes en étant déjà correcte en mode Eco, bonne en mode Standard et très bonne en mode Turbo. On a aussi noté qu’aucun poil ne s’était enroulé autour de la brosse, facilitant son entretien.

 

BRUIT

7

Si le Dreame R10 est assez silencieux en mode Eco et Standard (respectivement 68 et 69 dB), il est par contre plus bruyant en mode Turbo en émettant 74 dB. Cependant, c’est surtout le type de bruit qu’il fait à ce niveau qui est un peu désagréable (vrombissement).

Test sonore du Dreame R10

MODEECOSTANDARDTURBO
Bruit68 dB69 dB74 dB

Ces données ont été récoltées à l’aide de notre sonomètre placé à environ 40 cm de la tête de l’aspirateur.

Notez que la perception du bruit double de volume à chaque fois que 3 dB sont ajoutés (74 dB étant donc 4 fois plus bruyants que 68 dB).

 

AUTONOMIE

5

La marque annonce une autonomie de 60 minutes. Et, suite à nos tests, on peut vous dire que c’est même un peu plus en utilisation à main (sans accessoire motorisé et en mode Eco). Avec la brosse principale, le timing descend sous les 42 minutes en mode Eco et les 26 minutes en mode Standard. C’est un assez faible pour un aspirateur balai aussi récent.

Batterie et recharge du Dreame R10

Bien sûr, en mode Turbo, l’autonomie descend toujours énormément et ce modèle ne fait pas exception en descendant sous la barre des 10 minutes. 

Concrètement, ça vous permet tout de même d’aspirer une superficie de 80 à 100 m² en faisant varier la puissance selon les besoins, mais pas beaucoup plus.

MODEECOSTANDARDTURBO
Autonomie (avec brosse principale)41 min 26 sec (65 min sans accessoire motorisé)25 min 35 sec9 min

Pour ce qui est du temps de recharge complet, on passe de 3 heures 30 annoncées à seulement 2 heures 30, ce qui est dans la moyenne basse. C’est assez appréciable. 

Conclusion

7/10

Pour résumer, le R10 se destine aux logements de 80 à 100 m² maximum avec, de préférence, plus de sols durs que de tapis (à poils courts). En effet, le mode Turbo n’est pratiquement pas maniable sur ceux-ci tout en émettant un bruit assez désagréable.

Néanmoins, il reste une bonne solution pour les propriétaires de compagnons à 4 pattes grâce à ses divers accessoires et offre une bonne maniabilité en mode Eco et Standard sur tous types de sols. Enfin, il aspire efficacement toutes les tailles de crasses.

POINTS POSITIFS
  • Bonnes performances
  • Turbo brosse efficace
  • Bons accessoires
  • Temps de recharge réduit
  • Bruit contenu en Eco et Standard
POINTS NÉGATIFS
  • Absence d’un mode Auto
  • Niveau de batterie restante peu précis
  • Mode Turbo difficilement utilisable sur les tapis à poils courts
  • Autonomie en balai légèrement sous la moyenne
Où acheter au meilleur prix ?
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites