Test du Dreame L10s Pro Ultra Heat

9/10

Note de la rédaction

Où acheter au meilleur prix ?
999,00 € sur Amazon
POINTS POSITIFS
  • Application complète et intuitive
  • Cartographie précise
  • Grande facilité d’entretien
  • Excellentes performances d’aspiration et de lavage
  • Bonne gestion des obstacles grâce à la caméra intégrée
  • Technologie MopExtend efficace pour longer les plinthes et les meubles
  • Navigation méthodique
POINTS NÉGATIFS
  • Station encombrante
  • Légèrement bruyant

 

 

DESIGN

9

Cet aspirateur robot de forme ronde pèse 4,1 kg, mesure 35 cm de diamètre et 9,7 cm de haut, ce qui lui permet de passer sous les tuyaux et les radiateurs de notre salle de bain ainsi que sous certains meubles sans les abîmer. 

Avec ce gabarit, il se faufile assez facilement dans les coins et longe bien les plinthes grâce à sa technologie MopExtend qui permet d’écarter l’un des 2 patins et à la brosse latérale qui ramène bien les saletés vers la brosse principale en caoutchouc.

Dreame L10S Pro Ultra Heat

Le robot a un simple rouleau-brosse en silicone censé limiter l’enroulement des cheveux et des poils. Néanmoins, durant nos tests, certains cheveux ont eu tendance à s’enrouler au fil des utilisations. Heureusement, nous avons pu les retirer aisément, et si vous souhaitez vraiment vous en débarrasser, sachez que la marque propose une brosse TriCut en option pour couper les nœuds dans la brosse. Les saletés et la poussière sont quant à elles bien captées, surtout les plus gros grains.

L’appareil dispose également de ses roues principales et de sa roue omnidirectionnelle, ainsi que d’un pare-chocs à l’avant pour mieux aborder les obstacles.

Dreame L10S Pro Ultra Heat

En matière d’esthétique, la station a de jolies finitions, et l’ensemble s’insère bien dans une décoration moderne. Toutefois, la surface brillante du robot est sensible aux traces de doigt, et la station est assez encombrante.

Cette station embarque un plateau de lavage amovible, un sac à poussière de 3,2 L, un distributeur de détergent, un bac à eau propre de 4,5 L et un bac à eau sale de 4 L. Elle assure la vidange automatique de la poussière et le remplissage manuel de l’eau du robot. 

Ses différents récipients ont une large capacité, ce qui permet de combler la faible capacité du récipient à eau du robot (80 ml), qui est non amovible. L’accès à tous les bacs est simple, et des alertes préviennent quand il faut remplir ou vider l’un des réservoirs.

En ce qui concerne les pièces de rechange, il y a peu d’accessoires fournis. Mis à part le flacon de détergent, le sac à poussière de rechange et l’outil de nettoyage, on ne relève que les composants de base nécessaires à ses premières utilisations.

Dreame L10S Pro Ultra Heat

Malgré ça, en matière d’entretien, c’est certainement l’un des meilleurs aspirateurs robots que nous ayons testés. En plus de ses fonctions de vidange et de remplissage automatique, la station assure le lavage et le séchage des serpillières avec de l’eau chaude et de l’air chaud, ce qui réduit les risques de mauvaises odeurs et de bactéries. En plus, si vous disposez d’une arrivée et d’une évacuation d’eau, vous pouvez acquérir un kit de raccordement d’eau pour une autonomie presque totale. Par contre, cette option a un certain coût.

Finalement, il faut juste nettoyer certains filtres ou composants, ravitailler le flacon de détergent après quelque temps et changer le sac à poussière de la station quand celui-ci est plein, c’est-à-dire toutes les 6 à 8 semaines selon le fabricant. Ce robot garantit donc un entretien minimal et simple, d’autant plus que chaque composant s’enlève et se replace facilement.

Dreame L10S Pro Ultra Heat

Pour mieux savoir quand remplacer les filtres et autres accessoires, l’application vous informe de leur durée de vie théorique (en %) au fur et à mesure des utilisations.

 

FONCTIONNALITÉ

10

Les 3 boutons du robot permettent respectivement d’activer un nettoyage localisé, de lancer un nettoyage et de le renvoyer à sa station. En appuyant sur l’un d’entre eux lors du fonctionnement, vous mettez le nettoyage en pause.

Pour plus de fonctionnalités, c’est sur l’application Dreamehome que ça se passe. Après un appairage simple et rapide, nous avons trouvé cette application intuitive et complète.

Dreame L10S Pro Ultra Heat

Ses fonctions sont nombreuses, et on y retrouve toute une série de paramètres relatifs à l’aspiration (puissance), au lavage (niveau d’humidité, mode de lavage), à la vidange automatique (fréquence), au nettoyage des serpillières (fréquence de lavage, temps de séchage, lavage à l’eau chaude), à la serpillière elle-même (ajout de détergent, relevage automatique), au tapis (levage de serpillière, évitement, type de nettoyage), au sol (sens de nettoyage) ou encore à la gestion de la batterie.

L’une des particularités de ce robot, c’est son mode CleanGenius qui identifie automatiquement les endroits sales, puis qui juge la fréquence de lavage des serpillières et la nécessité d’écarter l’une d’elles. Cette technologie a 2 avantages : l’optimisation du nettoyage et la préservation de la batterie. En outre, 2 modes sont disponibles : standard (pour le nettoyage quotidien) ou très fréquent (qui affecte plus l’autonomie).

Dreame L10S Pro Ultra Heat

Depuis l’application, il est possible de lancer une cartographie rapide, et elle enregistre jusqu’à 4 cartes, ce qui convient pour les maisons à plusieurs étages. 

Les cartes sont affichées en 2D ou en 3D et vous pouvez les moduler comme bon vous semble. Par exemple, vous pouvez fusionner ou séparer des pièces en créant une cloison, des zones restreintes ou des murs virtuels. Vous pouvez également régler la condition du terrain, ajouter des meubles, adapter le revêtement de sol ou définir des zones à ne pas laver.

Comme le L20 Ultra, il intègre une caméra AI Action qui permet de cibler plus précisément les obstacles rencontrés et de les photographier. Par la même occasion, vous pouvez surveiller vos animaux de compagnie ou la présence d’intrus dans votre domicile quand vous êtes à distance. Seule différence par rapport au modèle précédemment cité : il n’y a pas d’éclairage LED pour contrer l’obscurité. 

Dreame L10S Pro Ultra Heat

Par ailleurs, vous pouvez programmer des séquences de nettoyage, déterminer un horaire pendant lequel vous ne souhaitez pas être dérangé ou désigner un ordre de passage. L’application suit les mouvements du robot en direct, et vous pouvez voir en temps réel le temps d’utilisation, le niveau de batterie et la superficie de nettoyage. L’historique de nettoyage peut aussi être consulté.

Parmi les options secondaires, l’appareil est compatible avec Google Assistant et Alexa, et vous pouvez régler le volume ainsi que choisir parmi les 17 langues disponibles. En plus, des commandes numériques permettent de diriger le robot depuis le smartphone, et il y a une fonction de localisation pour le retrouver.

Dreame L10S Pro Ultra Heat

Enfin, si vous avez des enfants, un système de verrouillage sécurise l’appareil, et le robot peut également tenir compte des environnements avec des animaux domestiques.

 

PERFORMANCES

9

Cet aspirateur robot possède une tour LiDAR, un capteur de distance laser (LDS), un capteur visuel AI, des capteurs laser d’alignement, des détecteurs de vide, des capteurs de bord et un capteur de tapis. C’est l’un des modèles les plus technologiquement avancés du marché.

Durant nos tests, nous avons placé une série d’objets de différentes tailles (ballon, mini pot de fleur, chaussure, câble USB, mobilier) sur son chemin, et nous avons été impressionnés par l’efficacité de la détection d’obstacles et de dangers. Il a parfaitement contourné chaque obstacle, et il a aussi bien détecté le vide lorsqu’il s’est retrouvé au-dessus des escaliers. Néanmoins, il n’est pas parvenu à grimper au-dessus des pieds traineau de nos chaises.

La caméra identifie et photographie certains obstacles. Par exemple, il sait reconnaître des chaussures et des câbles. Ça lui permet d’éviter les pièges, et il ne s’est jamais bloqué pendant nos tests, même dans des pièces complexes ou dans des pieds de chaises. En plus, il aborde les obstacles avec délicatesse, ce qui est idéal pour les objets fragiles. Par contre, il ne tient pas vraiment compte du changement de place des objets lors de sa prochaine session de nettoyage.

La cartographie est rapide, et on souligne l’excellente précision des cartes qui transcrivent bien les pièces. Par ailleurs, le robot navigue méthodiquement et contourne les tapis, pour terminer par leur nettoyage.

En ce qui concerne les performances, la fiche technique annonce une puissance d’aspiration très élevée de 7000 Pa. Pour le lavage des sols, il opte pour des serpillières rotatives qui sont nettoyées à l’eau chaude avant le nettoyage.

Il y a 4 modes de nettoyage (Aspiration, Serpillière, Aspiration et Serpillière, et Serpillière après Aspiration), 5 niveaux d’aspiration (Silencieux, Standard, Turbo, Max et Max+), et 3 niveaux d’humidité de la serpillière (Légèrement Sèche, Mouillée et Humide). Vous pouvez aussi effectuer un nettoyage personnalisé des pièces.

Pour les zones très sales, le robot peut décider d’effectuer un deuxième passage. Vous pouvez aussi opter pour l’une des 3 options d’itinéraires (Standard, Intensif ou En Profondeur). Sur tapis, il augmente automatiquement sa puissance d’aspiration.

Pour tester ses performances, nous avons réparti une série d’éléments différents dans une zone de 1 m². Pour le tapis à poils courts, nous avons utilisé la puissance d’aspiration maximale, et voici les résultats que nous avons obtenus : 

QUANTITÉTEMPS D'ASPIRATIONRÉSULTAT (Pourcentage de saletés récoltées)
50 g de sel1’45”46 % (beaucoup de grains restent incrustés dans le tapis)
50 g de riz1’57”92 % (il reste quelques grains par-ci, par là)
25 g de café1’45”84 % (il reste 27 grains éparpillés)
Cheveux1’35”Bonne efficacité (il en reste très peu)

Ensuite, nous avons procédé aux mêmes tests sur parquet, en y ajoutant du ketchup pour tester la fonction de lavage. Nous avons également utilisé la puissance maximale pour l’aspiration, avec une serpillière humide et un itinéraire en profondeur. Voici nos données relevées : 

QUANTITÉTEMPS D'ASPIRATIONRÉSULTAT (Pourcentage de saletés récoltées)
50 g de sel1’14”88 %
50 g de riz1’24”96 % (il reste plusieurs dizaines de grains sur une rangée)
25 g de café1’55”99 % (il reste 7 grains, tous concentrés dans le même coin)
Cheveux1’20”Bonne efficacité (il en reste très peu)
Traces de ketchup2’12”Efficace (il reste moins de traces qu’avec les autres modèles)

Globalement, mis à part les fins grains sur tapis, il fait preuve d’une efficacité redoutable, tant en aspiration qu’en lavage, et encore plus avec la présence de détergent (même si certaines taches peuvent persister). Bien que l’aspiration soit légèrement moins concluante sur le tapis que sur les surfaces dures, elle est tout de même performante, et nous n’avons pas vraiment de reproche à formuler tant il excelle.

En matière de volume sonore, nous avons essayé chaque niveau d’aspiration sur les diverses surfaces, et voici ce que notre sonomètre a indiqué, à une distance d’environ 1 m du robot : 

Dreame L10S Pro Ultra Heat

SURFACEMODE SILENCIEUXMODE STANDARDMODE TURBOMODE MAXMODE MAX+
Tapis57 dB59 dB64 dB68 dB71 dB
Parquet57 dB59 dB64 dB69 dB/

Ces chiffres indiquent que le robot est légèrement bruyant par rapport aux autres modèles du marché. Si vous regardez la télévision ou que vous faites du télétravail, cela pourrait être dérangeant. Le processus de vidange automatique est, comme souvent, bruyant (74 dB), mais le nettoyage des patins l’est moins (en moyenne 58 dB).

 

Autonomie  8/10

Selon la marque, la batterie de 5200 mAh du robot lui garantit une autonomie de 220 minutes. Cette promesse vaut uniquement avec des réglages basiques et dans des pièces vides. 

Dans des conditions normales, l’autonomie est en réalité inférieure. Pour un seul passage, avec une aspiration maximale et une serpillière mouillée, l’appareil a tenu environ 2 heures et couvert une surface de 120 m². Ceci reste très correct au regard du marché.

Néanmoins, la présence de tapis requiert une plus grande puissance, et peut donc réduire davantage l’autonomie. Par ailleurs, il est possible que le robot ne sache pas couvrir l’entièreté de votre habitation s’il estime devoir effectuer un second passage.

Un indicateur de niveau de charge est disponible sur l’application, et il y a également un indicateur lumineux sur le robot. Si le robot est mis en pause durant au moins 10 minutes, il passe systématiquement en mode veille, et s’il est en mode veille pendant plus de 12 heures, il s’éteint automatiquement. Ces options visent à préserver la batterie.

De plus, si la batterie est faible, le robot retourne automatiquement à sa station de charge et reprend le nettoyage après avoir récupéré suffisamment d’énergie.

Enfin, le temps de charge est rapide (environ 3h30), il y a des indicateurs d’état de charge sur l’application et sur l’appareil.

Conclusion

9/10

Le Dreame L10s Pro Ultra Heat est un aspirateur robot ultra-fonctionnel et performant. Son application complète ne déçoit pas non plus, et la cartographie, la navigation intelligente et la gestion d’obstacles avec caméra intégrée fonctionnent bien.

Il se démarque aussi par son lavage de serpillières à l’eau chaude, sa puissance d’aspiration élevée et sa technologie d’écartement des serpillières. Grâce à ces 3 caractéristiques, ses performances sont parmi les meilleures du marché, et son entretien est minimal. Par contre, il est légèrement plus bruyant que d’autres modèles.

POINTS POSITIFS
  • Application complète et intuitive
  • Cartographie précise
  • Grande facilité d’entretien
  • Excellentes performances d’aspiration et de lavage
  • Bonne gestion des obstacles grâce à la caméra intégrée
  • Technologie MopExtend efficace pour longer les plinthes et les meubles
  • Navigation méthodique
POINTS NÉGATIFS
  • Station encombrante
  • Légèrement bruyant
Où acheter au meilleur prix ?
999,00 € sur Amazon